testimonials_1.png

----
"Le premier jour j'étais nerveuse, mais j'ai bien dormi et j’ai beaucoup dormi. Le personnel était plus que serviable. Chaque jour, chaque membre du personnel a contribué à m'aider. J'ai pris confiance en moi. J'ai ressenti la paix, la sécurité, la communauté et l’ouverture pour poser des questions. Le personnel est très attentionné, compréhensif, empathique et débrouillard. L'abus peut arriver à n'importe qui et c’est maintenant inacceptable dans ma vie. Merci de nous aider à faire une différence dans notre vie. Je ne serais arrivée où j’en suis sans votre aide. Vous avez fait beaucoup pour moi. C’est un long voyage, mais j’y arriverai. Merci encore."

- Anonyme

 ----
"J'écris cette note avec amour et l'espoir que quelqu'un l'entendra et que leur vie sera changée pour toujours, comme la mienne l'a été.

 
Je suis une victime de violence conjugale.
 
Ça s'est terminé avec le soutien que j'ai reçu de Carrefour. Quand j'ai tendu la main, j'avais abandonné la vie. Pendant plusieurs années, j'ai été maltraitée physiquement (j'ai été hospitalisée), sexuellement (j'ai été violée à plusieurs reprises), émotionnellement (quotidiennement), et financièrement. 
 
Tous ces abus ont pris fin lorsque j'ai choisi de dire NON. La police nous a accompagnés avec nos enfants au refuge. « Il y aura de meilleurs jours. » 
J'ai entendu, mais je n'y croyais pas.
 
J'ai eu l'occasion d'être entendue et soutenue. Bientôt, mes jours ont commencé à aller mieux… puis un jour, la vie après quitter ressemble finalement à une vie.
 
Aimez-vous, soyez gentille, gardez le sourire, n'abandonnez jamais, croyez que ça ira mieux.
 
J'espère, souhaite et prie pour que les personnes qui vivent avec la violence choisissent de le dire à quelqu'un, de demander de l'aide, de préparer un plan et de quitter.
 
Le soutien est disponible.
 
Reprenez votre vie et faites-en ce que vous choisissez. Ne comptez pas sur les autres pour votre bonheur. Le temps guérit un cœur brisé.
 
Croyez que ça ira mieux, parce que c'est le cas.."
-Anonyme
 
----
"Pendant mon séjour à Carrefour, je me suis sentie empowered et très en sécurité. J'ai repris de l'énergie après avoir échappée à la violence. Le personnel était très attentionné, très soutenant et toujours prêt à aider en allant au-delà des attentes. J'ai aussi aimé la nourriture. J'étais bien nourrie, j'étais traitée avec respect et je me sentais en sécurité. J'ai compris ce qui me rend instable et j'ai appris à dire non. Je suis maintenant capable de reconnaître les signes d’abus à l’avance."

- Anonyme